VOLÉE 2021

photo

BRAVO AUX DIPLÔMÉ·E·S CFC ET AFP DES MÉTIERS DE LA CONSTRUCTION

Du 6 au 9 juillet 2021, les cérémonies de remise des CFC et attestations AFP des métiers de la construction se sont déroulées à l’École de la construction, à Tolochenaz. Les personnalités qui se sont exprimées ont toutes salué ces journées exceptionnelles, après que la volée 2020 en a été privée pour cause de restrictions pandémiques.

Félicitations, applaudissements, prix aux plus méritants : les quatre journées de célébrations ont revêtu un caractère particulier cette année en raison des mesures sanitaires toujours d’actualité ; le public réuni dans l’aula de l’école étant réduit afin de respecter les distances physiques, deux grands écrans ont été installés dans des ateliers de l’école afin que les familles au complet et les proches des jeunes diplômés puissent suivre ces cérémonies en visioconférence.

Un grand jour
En maître de cérémonie accompli, Jean-François Savary, directeur de l’École de la construction, a souligné le caractère exceptionnel de ces journées : « C’est unique, une première en Suisse, que de rendre hommage à des jeunes dont la moitié de l’apprentissage et les examens de diplôme se sont déroulés dans les conditions particulières difficiles que nous connaissons, imposées par la pandémie virale. Cela met en relief leur mérite et nous ne pouvons que les en féliciter davantage. » Une véritable performance accomplie par les jeunes de la volée 2021, qui a été aussi relevée par tous les présidents des groupes professionnels. Ces mêmes groupes ont par ailleurs profité de ces célébrations pour récompenser également la volée 2020 des apprentis ayant réussi leurs CFC ou obtenu leurs AFP , lesquels ont été privés de leur fête, le dispositif sanitaire à l’époque interdisant les rassemblements en nombre.

Premier jalon posé
Les orateurs qui se sont succédé au fil des journées ont été unanimes à encourager les lauréat·e·s à ne pas s’en tenir à cette première étape, à l’instar de Baptiste Monnard, président du Groupe des plâtriers-peintres vaudois : « C’est une porte ouverte sur un avenir professionnel superbe, empli de perspectives nombreuses et passionnantes ! » a-t-il évoqué, en les incitant à continuer à se former, une nécessité face à l’évolution des professions de la construction mais aussi pour progresser à titre personnel, une façon de réaliser ses rêves ou de répondre à son ambition.  Sur ce plan, les atouts de la formation supérieure – brevet et maîtrise – ont été mis en exergue, et même bien plus, si l’on s’en tient aux propos de Philippe Aubert, Président du Groupe Métal Vaud, s’adressant au jeune auditoire : «Motivés et positifs, vous pouvez faire des miracles ! Sauvez vos amis d’un ennui sans fin dans un gymnase bondé ! » Dans ce registre, Jean-François Savary a présenté à l’auditoire l’opportunité de se faire soutenir dans la réalisation d’un projet en sollicitant une subvention conséquente de pro-Fonds, fondation qui aide les jeunes à élargir leurs compétences artisanales,  techniques ou créatives.

Parlons d’avenir
Pour sa part, Stéphane Natalini, Président de la commission technique et des examens pour les maçons, a déploré la perte de vitesse de la formation duale dans cette branche professionnelle, puisque seulement 16 jeunes maçons ont été diplômés cette année alors qu’usuellement, les entreprises en forment environ 80. Pour lui, « le CFC est un sésame qui permet d’accéder à un bel avenir et de croire en ses projets ». Pour autant, une idée-force reprise par  Michel Ducommun, président du Groupe bois Vaud a marqué les esprits: « Vous êtes les ambassadeurs de votre métier ; vous aurez aussi la lourde tâche de convaincre la clientèle potentielle, à commencer par votre famille et vos amis, que ce n’est qu’en favorisant les entreprises locales que nos métiers pourront perdurer et continuer à se moderniser. » Interpellé par ces propos, Lionel Eperon, Directeur général de l’enseignement postobligatoire au sein de la DGEP (Direction générale de l’enseignement postoblgiatoire), a tout d’abord chaleureusement félicité les lauréat·e·s, et remercié tous les partenaires de la formation, enseignants, experts, formateurs en entreprise, avant que de formuler sa pensée: « Le monde nous envie notre système ; je me réjouis qu’on construise autant d’écoles professionnelles que de gymnases […] les acquis professionnels vont changer ; les enjeux sont énormes ; il s’agit de rester à la page. Le monde de l’apprentissage vous a appris des compétences personnelles qui vous serviront toute la vie. Je vous souhaite que vous ayez toujours du plaisir chaque jour où vous irez sur votre lieu de travail ; ayez de la rigueur, restez ouverts et devenez les entrepreneurs de demain dont le Canton de Vaud a tellement besoin. »

Retrouvez toutes les photos de la volée 2021 :